Les missions de Curuma CPIE Médoc


Ancrée au cœur des derniers marais maritimes de Gironde, l'association Curuma CPIE Médoc cherche à développer une vision partagée des enjeux de gestion des zones humides et à forger une exemplarité des démarches initiées au Verdon sur Mer.

 Labellisée Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (C.P.I.E) Médoc depuis 2009, elle agit dans deux domaines d’activités en faveur du développement durable :

  • l’accompagnement des territoires au service de politiques publiques et de projets d’acteurs
  • la sensibilisation et l’éducation de tous à l’environnement.

4 axes forts

Éducation à l'environnement et au développement durable

Scolaires (de la maternelle à l’université), accueils de loisirs, classes découvertes……à la journée, à la demi-journée ou sur des projets pédagogiques à plus long terme.

Étude et accompagnement territorial

Concertation des acteurs locaux, réalisation d’outils d’aide à la décision, assistance à la gestion des espaces naturels, participation aux projets d’aménagement du territoire, élaboration de diagnostics….


Actions en faveur de la gestion des zones humides

Formation des personnels à l’entretien des zones humides, rétablissement des liens socio-économiques en marais (aquaculture, agriculture, chasse….), réalisation d’aménagements hydrauliques et paysagers, mise en œuvre d’outils de transmission de savoir-faire.

Étude, suivi, inventaire

Suivis de l’évolution des milieux, étude de l’impact des opérations de gestion sur les espèces et les milieux.


Notre histoire

Le CPIE Médoc Curuma est une association Loi 1901, née en 1993 de la volonté de quelques passionnés qui souhaitaient redonner aux marais de la pointe du Médoc leurs fonctions d’avant l’industrialisation. Elle a été fondée à la suite d’une autre association chargée de tester les possibilités d’élevage des gambas dans les marais de la Pointe du Médoc.

Curuma tire ainsi son nom du japonais Kuruma ebi, nom de l’espèce de crevette (Penaeus japonicus) élevée depuis le début des années 1990 dans les marais maritimes médocains.

 

C’est en 1998 qu’est recruté le premier salarié de l’association, intégré dans un dispositif emplois-jeunes et chargé du développement de l’aquaculture en marais.

En 1999, deux autres salariés sont chargés du développement associatif (poste emploi-jeune) et de l’entretien paysager du marais (contrat emploi solidarité puis consolidé).

Enfin en 2000, un médiateur-animateur en environnement est également embauché en poste emploi-jeune.

 

Après avoir travaillé en partie sur le développement aquacole durant 6 ans et sur l’initiation à l’environnement durant 5 ans, l’association Curuma développe ensuite des actions destinées à contribuer à la réhabilitation, la gestion et la valorisation des marais maritimes de la Pointe du Médoc à travers des actions de découverte tout public, et de médiation-concertation pour la mise en réseau des acteurs en marais (GPMB, Mairie du Verdon, CG33….)

 

Riches de 200 ans d’histoire, milieux de vie d’une exceptionnelle richesse et patrimoine historique, ces zones humides en danger sont intimement liées aux activités que l’homme y a implantées.